bienveillance CNV

Choisir son Assistante Maternelle

Dans une autre vie, où j’étais Conseillère en Economie Sociale et Familiale, j’ai formé des Assistantes de vie, des Assistantes Maternelles, des Auxiliaires de vie, … C’est un travail qui m’a permis d’avoir une vision du point de vue du professionnel et maintenant en tant que maman, j’ai mon point de vue de parent.

  • Point essentiel : La prise de contact.

Il est important que l’Assistante Maternelle ou la personne qui gardera votre enfant s’intéresse aux rythmes de celui-ci, à ses habitudes, à vos habitudes. La relation de confiance est primordiale des 2 côtés. Vous pouvez lui dire vos appréhensions afin qu’elle puisse vous rassurer (ou pas). Vous êtes l’employeur. Vous en tant que salarié, vous soignez vos attitudes face à votre patron. Là c’est pareil. La garde d’enfant est un métier du social, donc de l’humain, tout passe par le feeling. Soit vous l’avez, soit vous l’avez pas. Si vous l’avez pas, il vaut mieux chercher ailleurs. L’enfant est une éponge émotionnelle et il ressentira votre manque de confiance envers la personne. L’inverse est vrai aussi. La professionnelle peut également refuser si elle n’a pas le feeling avec vous ou votre enfant.

  • La vision de l’éducation

C’est également un point très important, osez discuter de notre vision de l’éducation. Ce n’est pas toujours évident, mais indispensable afin d’éviter des malentendus. La punition ou non, l’utilisation de la Communication Responsable, les pédagogies alternatives, la motricité libre, laisser pleurer ou non, les sorties éducatives et ludique, les activités, … Je vois souvent des parents déçu par leur Ass Mat sur le manque d’activités, sur le fait de laisser pleurer lors de la sieste ou à un autre moment. C’est important lors de cette prise de contact de connaître la vision éducative du professionnel. Vous avez votre idée sur l’éducation de vos enfants, sur ce qui doit être transmis et la façon de le transmettre. Pour ma part, il aurait été totalement inconcevable de choisir une personne ayant des convictions éducatives différentes des miennes. De ce fait, j’ai choisi de rester à la maison pour mon plus grand plaisir.

Très important, l’intervenant ne peut pas utiliser la violence physique ou verbale. Il est un professionnel de l’aide. J’ai déjà pu rencontrer des Assistantes Maternelles m’affirmer qu’elle usait de la fessée. C’est totalement interdit. Les humiliations sont également à proscrire. Encore une fois, ce point doit être mis à plat dès le départ afin d’éviter les déconvenues. Si la personne n’a pas la même vision que la vôtre, la confiance s’installera difficilement.

Encore une fois, vous avez vos valeurs, l’Ass Mat a les sienne. Elle peut refuser le contrat si elle considère que vos valeurs ne sont pas en adéquation avec les siennes.

  • La sécurité

Evidemment, la maison du professionnel est visité par la PMI qui donne l’agrément (ou non). Mais vous pouvez demander à visiter les pièces de la maison où votre enfant aura accès. Perso, si la personne refuse la visite des pièces principales (je ne parle pas du garage, de la grange ou de la chambre des enfants ou parentale), je n’aurais pas pu y laisser mes enfants. Mais ca c’est vraiment un point de vue personnel.

Evidemment, il est important de discuter de la conduite à tenir en cas de maladie, incident, accident, les marges d’initiative du professionnel. Il est toujours préférable de poser les questions afin d’avoir une réponse claire. Au moins, vous savez à quoi vous en tenir en tant que parent, et l’assistante maternelle connait vos attentes.

  • Affectif

L’Assistante Maternelle n’est pas un substitut parental mais un professionnel de l’aide. C’est un métier humain, où il est important de garder une distance dans ses relations affectives avec les parents (qui sont aussi les employeurs) et avec l’enfant. Même si c’est un métier qu’on fait par passion. Il y a toujours une part d’affect dans ce travail.

Il est important qu’elle reste neutre concernant vos projets éducatifs même si cela la chamboule. Comme dit précédemment, il y a une relation de confiance. D’où l’importance de la discussion sur la vision éducative lors de la prise de contact.

  • Parler du sujet qui fâche : l’argent, le salaire, nos obligations.

C’est le sujet qui fâche. On a parlé jusque là, de nos attentes envers les Assistantes Maternelles, mais en tant qu’employeur, nous avons des responsabilités envers elles. Je pense qu’il est important de le rappeler.

Tout d’abord, l’Assistante Maternelle est employée pour un temps donné, elle n’est pas à notre disposition. Il est indispensable pour une bonne entente de respecter son temps de travail et de ne pas s’attarder pendant l’accueil et la sortie.

Un second point responsable de conflit, c’est le paiement des salaires et la fiche de paie. Les parents employeurs doivent effectuer les fiches de paie et respecter les termes du contrat de travail qui a été signé entre les 2 parties, tel que la date du paiement. Entre nous, quand on est salarié, si notre patron nous paye pas en temps voulu, on fait la tronche. Bah là, c’est pareil.

J’espère que cet article aidera les parents à choisir leur Assistante Maternelle où l’intervenant à domicile. Le métier d’Assistante Maternelle est avant tout un métier passion, un métier humain avec une relation de confiance bilatérale.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s